31-08-04

Holywood

 

Alors que tout le monde attend le successeur de « Mechanical Animals », un événement sordide sera pour Manson une source s'inspiration involontaire, mais efficace : la tuerie de Colombine. Avril 99, deux ados fans de Manson, KMFDM et Rammstein débarquent dans leur Lycée de Colombine armés jusqu'aux dents, et tirent dans le tas avant de retourner les armes sur eux. Une vingtaine de personnes sont tuées, et la presse, ne sachant pas trop quoi dire, accuse Manson de diffuser un message négatif pour les pauvres têtes de leurs enfants. Il fait la couverture de tous les journaux à scandale, on peut lire « La bête satanique qui pousse vos enfants au meurtre », etc... Manson tente de répondre en faisant remarquer qu'aux USA la vente d'arme est libre, que n'importe qui peut acheter des munitions dans un K-Mart (équivalant d'Intermarché chez nous), mais évidemment, pour tout le monde, c'est un chanteur de Rock'n'Roll qui est responsable.

Le seul espace où Manson pourra exprimer sa colère sera son album. Holywood sort alors, et n'y va pas avec le dos de la cuillère. C'est une flopée de titres rageurs qui sont jetés à la tronche des fans, qui sont ravis de retrouver leur idole regonflée à bloc. Et tout le monde en prend pour son grade, à commencer par la religion, le gouvernement, l'américain moyen, tout le monde est visé.

Il prend la place de Jesus sur la pochette (censurée), dans King Kill 33°, lance des phrases telles « Mais je ne suis pas l'esclave d'un Dieu qui n'existe pas, mais je ne suis pas l'esclave d'un monde qui s'en fout ». Il utilise beaucoup le « nous », et fait monter des fans sur scène (inédit !). Il sait que ses fans sont les dernières personnes qui ne le considère pas comme un monstre, donc il se rapproche d'eux, les utilisant comme ses soldats, ses prophètes...Plus tard, le documentaire de Michael Moore « Bowling For Colombine » lui laisse un espace d'expression, où il explique ce qu'il pense sur le système des médias américain qui cultive la peur, il parle aussi de Colombine, et lorsque Michael lui demande ce qu'il dirait aux enfants de Colombine ;  il répond qu'il ne dirait rien, et qu'il les écouterait, ce que personne n'a fait, relançant le débat sur le dialogue entre les enfants et les parents…Ce documentaire a une grande répercussion, ce qui change l'opinion de pas mal de monde sur le Reverend…

Posté par cisco666 à 19:46:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Holywood

    Petite rectification : c'est dans The fight song que Manson dit « Mais je ne suis pas l'esclave d'un Dieu qui n'existe pas, mais je ne suis pas l'esclave d'un monde qui s'en fout »...

    ton blog est bien sympa ^^

    http://blackfairy.canalblog.com

    Posté par BlaCk FaiRY, 21-01-05 à 17:08:15 | | Répondre
  • quand ?

    quand ? quand vas-tu mettre un nouveau post ?

    Posté par wooshi, 22-09-04 à 17:53:12 | | Répondre
Nouveau commentaire